Colloque Avenir de l’enseignement des mathématiques

Mercredi 26 et jeudi 27 novembre 2008, dans les cadres prestigieux du grand amphithéatre de La Sorbonne, et du Lycée Henri IV, se sont réunis des représentants de toutes les académies, enseignants, chercheurs, inspecteurs, pour contribuer à une reflexion passionante sur l’avenir de l’enseignements des mathématiques.

20081126_sorbonne_14 20081126_sorbonne_20 20081126_sorbonne_4 20081126_sorbonne_7

A visiter absolument le site officiel du colloque.

Certaines de ces conférences sont disponibles en ligne. En particulier l’intervention brillante de Gilles Dowek, directeur adjoint du Laboratoire d’Informatique de l’École Polytechnique, qui nous a montré l’usage des nombres ordinaux en informatique.

A lire aussi les notes de l’atelier mathématique et finance qui se propose d’expliquer la nature des produits dérivés. Il tente de répondre à la question : les mathématiques sont-elles responsables de la crise financière actuelle ?

Jean-Pierre Bourguignon dans les questions de son impressionnante conférence inaugurale a également abordé ce sujet d’actualité. Il est d’ailleurs utile de relire à ce sujet l’article du Figaro du 30 octobre 2008 et les réponse de Jean-Pierre Bourguignon (Directeur de l’IHES), Laurent Lafforgue (Médaille Fields 2002), Nicolas Bouleau (Directeur des Ponts et Chaussées) et Stéphane Jaffart (Président de la SMF) sur ce thème.

Lire également le café pédagogique de lundi 1 décembre où un long dossier est consacré au colloque.

Publicités

Usage pédagogique d’un blog WordPress

Voici un petit récapitulatif chronologique des initiatives pédagogiques prises autour des blogs WordPress dans mon établissement scolaire.

I Motivations

C’est en découvrant un jour de travail intense le blog personnel de certains de mes élèves, Skyblog pour la plupart, que j’ai souhaité par curiosité ouvrir un tel site. J’ai naturellement cherché un outils sans publicité, proposant un hébergement gratuit. WordPress est apparu comme une solution répondant à ces deux critères. La bonne surprise étant de découvrir en plus un logiciel libre.

WordPress demande une adresse mail valide pour ouvrir un compte utilisateur. Ce compte peut ensuite administrer un ou plusieurs blogs hébergés gracieusement jusqu’à 4 Go et sans vendre son âme à un quelconque diable marchand.

J’ai commencé par ce blog, un blog personnel où pour l’essentiel j’écris des petits aides mémoire en rapport avec les logiciels libres.

II Cahier de texte en ligne

J’enseigne dans un établissement sans ENT ( Environnement Numérique de Travail ), nous utilisons encore les bons vieux cahiers de texte papier, cahiers de texte qui d’ailleurs ne sortent pas de la salle des profs puisque nos élèves ont pris l’habitude de les faire disparaître. Autant dire que tout cela ne sert pas à grand chose, sinon faire semblant un jour d’inspection… non je plaisante !

D’où l’idée de mettre mon cahier de texte en ligne. C’est ce que j’ai fait à l’aide de WordPress. Le cahier de texte d’une classe est un article que je complète dans l’ordre antéchronologique. Grace à un thème sympathique, chaque jour est mis en évidence. Voici un exemple.

La simplicité d’usage du blog; il s’agit finalement d’un traitement de texte en ligne, permet de remplir ce cahier de texte en direct si par chance on dispose d’un portable et d’une connexion internet.

III Les commentaires

Sur un blog, un lecteur peut laisser un commentaire. WordPress permet bien sûr cela. L’administrateur du site est ensuite prévenu par mail. D’où l’idée de créer un espace de dialogue entre le prof et les élèves. Par exemple à l’occasion d’un devoir à la maison, permettre à chacun de poser des questions, de répondre aux questions des autres, et si le prof à du temps, de participer à ce grand débat mathématique. Voici un exemple.

IV Travail en groupe

Sur un blog WordPress, il existe plusieurs catégories d’utilisateurs : des administrateurs, des auteurs, éditeurs, contributeurs… chacun avec des droits spécifiques. Il est ainsi possible de créer un compte pour les élèves ( un compte commun ou des comptes individuels ) afin de leur permettre de travailler directement en ligne. Les avantages sont nombreux, l’un d’entre eux est de permettre de travailler en groupe et de stocker tout au même endroit : le blog. Ce blog peut rester confidentiel au départ durant la phase de brouillon. La correction pour le prof est simple, de chez soi, sans multiplier les fichiers, supports, disquette, clef usb… Les élèves peuvent ( si on le souhaite ) reprendre le travail de chez eux, du CDI…

L’année dernière nous avons mené un tel projet dans le cadre de l’option DP3 ( Découverte Professionnelle 3h ). Nous avons crées un blog WordPress, un compte Aministrateur, un compte Auteur par élève. Chacun d’entre eux pouvait écrire un article sur le blog pour décrire une visite, article que nous corrigions en ligne. Voici le résultat.

V Maintenir un site d’établissement scolaire

Quand on ouvre un site sur internet, la plus grande difficulté n’est pas technique, c’est avant tout de maintenir à jour, de rendre réactif et pourquoi pas intéressant ce lieu. Le blog répond à ce besoin. Les articles sont datés, présentés dans l’ordre antéchronologique. Cela n’interdit pas d’écrire de vraies pages comme au début du Web, et c’est cette diversité qui rend un site intéressant. De plus la possibilité de créer plusieurs niveaux d’utilisateurs permet de se trouver quelques volontaires pour ajouter du contenu.

Dans notre établissement, le blog de la DP3 puis celui des mathématiques ont lancé le mouvement. Le collègue de physique nous a ensuite suivi. J’ai donc décidé d’ouvrir un autre blog, le blog du collège, qui se contente d’être un portail de ces initiatives. Depuis, il s’est enrichi. Voici où nous en sommes.

VI Les voyages scolaires

Dernière idée. Lors des voyages scolaires, si une connexion internet est disponible sur place, des nouvelles peuvent être données aux familles de cette manière. Nos sixièmes viennent d’expérimenter cela. Un compte rendu de voyage peut aussi ensuite être rédigé avec photos et vidéos. Le travail effectué l’année dernière par nos élèves germanistes est à ce titre remarquable. A voir ici.

VII A suivre …

WordPress est vraiment un logiciel particulièrement riche, et avec un peu d’imagination, trouve complétement sa place dans un établissement scolaire. Il offre le moyen de maintenir un lien fort entre nous et nos élèves.

Pour le techniciens, il permet d’écrire directement en HTML lorsque l’interface graphique ne suffit plus.

Pour le mathématicien amoureux du nombre d’or, il accepte les formules directement en LaTeX, ce qui est particulièrement pratique.

\varphi=\dfrac{1}{1+\dfrac{1}{1+\dfrac{1}{1+\dfrac{1}{1+...}}}}=\sqrt{1+\sqrt{1+\sqrt{1+\sqrt{1+...}}}}=\dfrac{1+\sqrt{5}}{2} = \approx 1,618 033 988

Pour les béotiens, c’est un moyen de contribuer à un site sur internet sans aucune connaissance préalables, sinon celle d’un traitement de texte.

Enfin, le caractère libre de ce produit, l’hébergement gratuit et confortable offert par le site WordPress, la qualité irréprochable des thèmes proposés, la grande liberté dans le choix des Widgets… font de WordPress une pseudo solution ENT à moindre coût.

A suivre donc…

%d blogueurs aiment cette page :