Le nom des grands nombres : échelle longue

Comment doit-on nommer les grands nombres si l’on souhaite respecter les règles de la langue française ?

On a beau enseigner les mathématiques, un peu de recherche est parfois nécessaire. Il faut avouer que dans la vie quotidienne il est rare d’avoir à parler de nombres supérieurs au milliard. Les puissances de 10 suffisent souvent dans ce cas. Cependant une règle existe !

En 1961 est publié au journal officiel la règle spécifiant l’usage de l’échelle longue dans la désignation des grands nombres. Dans ce système le terme billion désigne 10^{12}, alors que dans la dénomination dite échelle courte, utilisée dans le système anglo-saxon, billion correspond à 10^{9}, d’où la confusion.

Bien que le journal officiel préconise l’échelle longue, ce qui oblige à utiliser l’expression mille millions pour milliard, l’usage du nom milliard et de ses dérivés reste accepté (système Jacques Peletier).

Voici un résumé de la norme échelle longue utilisée en France :

1~000 Mille
1~000~000 Million
1~000~000~000 Milliard ou Mille millions
10^{12}=1~000~000~000~000 Billion
10^{15} Billiard ou Mille billions
10^{18} Trillion
10^{21} Trilliard ou Mille trillions
10^{24} Quadrillion
10^{27} Quadrilliard ou Mille quadrillion

Attention donc aux différences entre les États-Unis et nous. Le PIB des USA en 2008 est environ 14~000~000~000~000 de dollars, c’est à dire fourtheen thousand billion dollars pour un américain et quatorze billions de dollars pour un français.

Je vous laisse lire la suite sur Wikipédia, vous découvrirez ce qu’est un unoquinquagintilliard. A lire sur ce site très complet.

Des nouvelles de Pi

La chasse aux décimales de \pi continue, avec un regain d’activité depuis 1 an.

Le professeur Yasumasa Kanada avait écrasé la compétition en 2002 en dépassant les 1000 milliards de décimales. Il fallu attendre 2009 pour voir un autre japonais Daisuke Takahashi passer le cap des 2000 milliards.

Cocorico ! Après des années de domination des laboratoires japonais, un français, Fabrice Bellard, annonce le 31 décembre 2009 avoir calculé plus de 2600 milliards de décimales de \pi. Ce n’est pas tant le record en lui même qui est intérressant mais les moyens mis en oeuvre. Les précédents records utilisaient des super-ordinateurs. Fabrice Bellard a obtenu son résultat sur un simple ordinateur de bureau fonctionnant sous Linux. Ce français était déjà connu pour ses qualités de programmeur : on lui doit certains logiciels libres comme Qemu et le fameux ffmpeg.

Le record a été à nouveau battu durant l’été 2010. (5000 milliards de décimales !! )

La course folle continue !

Pour mes élèves les plus curieux, j’ai conçu cette fiche d’actualité sur \pi.

Publié dans Pi. Étiquettes : . 3 Comments »

Des mathématiques faciles à lire !

Ian Stewart est à mon avis l’un des meilleurs vulgarisateur des mathématiques. Pour ceux qui comme moi ont découvert ce professeur de mathématiques anglais dans la revue Pour la science, Ian Stewart marque par sa simplicité sans jamais tomber dans la facilité. Il y a les chercheurs, les génies et leur médaille Fields. Ian Stewart revalorise par son talent le beau métier d’enseignant tellement décrié en ces temps tortueux !

Je viens de me procurer le deuxième tome de son cabinet de curiosités mathématiques et le plaisir ressenti à lire ces petits trésors accumulés au fil d’une vie avec les mathématiques reste le même.

Trois livres fondamentaux à feuilleter, emprunter, se procurer d’urgence  !

Les mathématiques sur Amazon.

Mon cabinet de curiosités mathématiques sur Amazon.

La chasse aux trésors mathématiques sur Amazon.

Les 11 médailles Fields françaises

Attribué tous les quatre ans depuis 1936, la médaille Fields est la plus haute des récompenses en mathématiques.

La France est la deuxième nation dans ce classement avec 11 médailles ( les États-Unis sont en tête avec 13 médailles).

Voici nos illustres lauréats :

Laurent Schwartz

1950

Jean-Pierre Serre

1954

René Thom

1958

Alexandre Grothendieck

1966


Alain Connes

1982

Pierre-Louis Lions

1994

Jean-Christophe Yoccoz

1994

Laurent Lafforgue

2002

Wendelin Werner

2006

Ngô Bau Châu

2010

Cédric Villani

2010

Lire également d’autres nouvelles des mathématiciens sur cette page.

%d blogueurs aiment cette page :