Le hacker de pacemakers pouvait tuer à distance


Lu ce matin sur le site de BFM TV :

Pour prouver que les pacemakers n’étaient pas à l’abri du piratage, un expert en sécurité les a transformés en bombe électrique, capable de tuer leur porteur d’un simple clic.

Dans un monde inter connecté où la plupart des appareils électroniques deviennent communiquants, voilà une nouvelle qui replace les questions de sécurité informatique au cœur de l’innovation technologique.

Il faut parfois démontrer le pire pour l’éviter !

Lire l’article complet sur le site BFM TV.

—-

Lire la même nouvelle sur le site du Monde.

Publié dans Culture. 3 Comments »

3 Réponses to “Le hacker de pacemakers pouvait tuer à distance”

  1. Vincent Juin Says:

    Exactement comme dans un épisode de NCIS qui devrait être diffusé mi-novembre. La réalité et la fiction n’ont jamais été aussi proches… (enfin si, mais là, ça fait flipper, surtout le côté virus transmissible !)

  2. Welloum Says:

    Exactement comme dans un épisode de NCIS qui devrait être diffusé mi-novembre… La réalité et la fiction n’ont jamais été aussi proches… (enfin si, mais là, ça fait flipper, surtout le côté virus transmissible !)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :