Extraire une page d’un pdf et concaténer des pdf

Avant que j’oublie !

Sous Linux avec ma Debian préférée.

J’ai installé pdftk. ( apt-get install pdftk        lol )

Je veux exporter la page 6 de mon document original.pdf dans resultat.pdf

pdftk original.pdf cat 6 output resultat.pdf

Si j’avais voulu les pages 22 à 30 puis 100 à 106 :

pdftk original.pdf cat 22-30 100-106 output resultat.pdf

Ou encore de la page 56 à la fin

pdftk original.pdf cat 56-end output resultat.pdf

Pour concaténer plusieurs pdf :

pdftk premier.pdf second.pdf troisieme.pdf output resultat.pdf

 

Publié dans @ Linux. Étiquettes : . Leave a Comment »

Cloner un disque sous Linux

Le blog de Fabrice ARNAUD a déménagé. Retrouvez moi ici :

http://pi.ac3j.fr

Le nouveau site de Fabrice ARNAUD : pi.ac3j.fr

Encore une belle occasion d’utiliser Linux !

Je souhaite passer d’une disque 100 Go à un disque de 250 Go sur mon ordinateur portable. Il me faut donc cloner mon disque initial pour l’envoyer sur le plus grand puis modifier les partitions pour utiliser entièrement les 250 Go.

Mon disque original contient une partition initiale formatée en NTFS pour Windows, une partition étendue contenant un partition NTFS, un partition SWAP pour Linux, une Ext4 et enfin une dernière partition Ext4 principale pour /.

La première étape consiste à supprimer les erreurs des partitions Windows, il faut le faire depuis le poste de travail ou avec Chkdsk.

Ensuite on passe sous Linux avec un Live CD, le System Rescue CD est mon préféré. Le télécharger ici.

Mon disque original est branché directement sur l’ordinateur en SATA, mon clone est branché à un port USB en externe.

Petite vérifications d’usage : dmesg pour vérifier la reconnaissance des disques, chez moi /dev/sda pour le disque interne et /dev/sdb pour le disque externe. Puis pour être sûr, un fdisk /dev/sda puis p pour vérifier la taille et la table de partition, et pareil sur /dev/sdb

Maintenant que je suis certain que /dev/sda est l’original et que /dev/sdb est le clone… Je vérifie une seconde fois… Et une troisième encore… Et voici la commande magique, mais destructrice pour /dev/sdb.

Attention la commande suivante va détruire pour toujours le contenu de /dev/sdb !!!

cat /dev/sda > /dev/sdb

A 15 Mb/s, il faut 2h pour copier les 100 Go de l’original ( MBR, table des partitions, partitions, espace vide… ) sur le clone.

/dev/sdb est alors une copie parfaite de /dev/sda. Si vous avez confondu /dev/sda et /dev/sdb… tant pis pour vous !

Avec le System Rescue CD, il ne reste plus qu’à agrandir les partitions avec Gparted.

En ce qui me concerne, je n’ai pas changé le nombre de partitions, je les ai seulement agrandis, et miracle, après le passage de Gparted et branchement en interne, Grub s’est remis en route comme si de rien n’était ! Attention, Gparted sera capricieux si les partitions windows contiennent des erreurs d’où la première étape.

Trop fort ! Quand on pense que certains vendent des produits complexes et chers pour cloner des disques… Cat est ton ami… Miaou

Publié dans @ Linux. Étiquettes : . 1 Comment »

Changer la taille des photos avec ImageMagick

Encore une commande que j’oublie sans cesse !

convert -resize 50% input.jpg output.jpg

Pratique pour diminuer la taille d’une photo avant de la mettre en ligne.

Avec find on peut faire cela sur un dossier entier.

find -name « *.jpg » -exec convert resize -50% {} {}.output.jpg \;

Et voilà.

 

Publié dans @ Linux. Étiquettes : . 3 Comments »

MTS et Debian

Le conteneur vidéo MTS pose pas mal de soucis de lecture et de montage sous Linux. Voici ce qu’en dit Wikipédia :

AVCHD (Advanced Video Codec High Definition) est un format d’enregistrement et stockage numérique vidéo haute définition, mis au point par Sony et Panasonic. Ce format permet de réduire la taille des fichiers HD, tout en préservant un certain niveau de qualité de l’image restituée. Plus particulièrement adapté aux caméscopes, ce format vient en complément des formats HDV et MiniDV. Il est exploité sur des supports parmi lesquels : DVD enregistrable de 8 cm, disque dur ou carte mémoire (SD ou Memory Stick Pro). La compression du signal vidéo exploite l’algorithme d’encodage MPEG-4 H.264 (également nommé MPEG-4 AVC) lequel assure des performances significativesconcernant le ratio qualité d’image / taille de fichier. Les données audio associées peuvent être sauvegardées au format AC3 5.1 ou sous forme quasi linéaire (compression minimale) de niveau Dolby 7.1. L’ensemble des données est multiplexé et encapsulé dans un conteneur MPEG-2 TS (transport stream) sur un principe similaire à celui d’un DVD.

En utilisant ffmpeg on peut convertir ces fichiers sans trop de pertes avec la commande suivante :

ffmpeg -i fichier.MTS -sameq -deinterlace fichier.avi

Debian et ma tv : la suite…

Je fais suite à l’article où je découvrais le DLNA sur ma TV Samsung.

J’ai finalement adopté le serveur multimédia PS3 Media Server, qui comme son nom l’indique est prévu au départ pour la PlayStation 3. Je l’ai testé sous Linux et Windows en utilisant comme client des télévisions Sony ou Samsung :  tout fonctionne bien. J’ai aussi testé la bête depuis un client Debian avec le très joli mais très lourd Xbmc.

C’est du java, donc multi-os. La configuration est graphique, et il y a en plus quelques plugins qui se développent un peu partout. Sur ma Samsung qui possède un transcodeur de DivX intégré, le serveur se contente d’envoyer le flux vidéo ; sur une Sony qui ne connaît que le MPEG2, le transcodage se fait sur le pc.

Je l’utilise pour lire mes fichiers musicaux et mes vidéos. Il y a parfois des lenteurs de navigation.

J’aimerai améliorer l’indexation en rajoutant des pochettes, cela semble possible.

 

Vim, LaTeX, console et UTF8

Grrrrrr…

Passer du latin1 (iso-8859-1) à UTF8 est une sacré galère…

Voici une collection de mes derniers soucis :

– Vim qui me montre les caractères accentués dans un fichier, mais dans une console, le même fichier lu avec cat contient des hiéroglyphes;

– LaTeX qui plante avec ce genre de fichier et \usepackage[utf8]{inputenc}

– …

Et pourtant :

– echo $LANG dans une console est à fr_FR.UTF-8, car j’ai fait dpkg-reconfigure locales avec ma jolie Debian

– dans mon .vimrc, set encoding=utf-8 et setglobal fileencoding=utf-8

– ma console Gnome est en utf8

Si j’écris cet article c’est que j’ai une solution, même si je comprends pas vraiment… Il suffit de forcer Vim à passer en utf8 ( je croyais que ce que j’avais écris juste avant suffisait … ) en tapant en mode éditeur :

:edit ++enc=utf-8

Le fichier passe alors en utf8 et il ne reste plus qu’à se retaper tous  les accents…

Éviter de faire cela dans votre énorme fichier de 9800 lignes qui contient tous vos brevets blancs depuis 10 ans, sauf si vous adorez les 1,$s/D?montrer/Démontrer … Lol

Si quelqu’un peut m’expliquer dans le détail tout cela, merci de laisser un commentaire !

Publié dans @ Linux. Étiquettes : . Leave a Comment »

Psutils, psnup, psselect, ps2pdf

Je pars d’un fichier \LaTeX produisant un fichier ps de 6 pages. Je veux que les quatre premières pages forment un livret format A5 imprimable en A4 recto verso et la cinquième page et sixième page une annexe A5 recto verso.

Je vais donc créer un nouveau fichier postscript de 8 pages en réordonnant les pages ainsi : 1,4,2,3,5,5,6,6

psselect -p 4,1,2,3,5,5,6,6 -q original.ps >>1.ps

Reste à passer à deux pages par feuilles

psnup -2 1.ps >> 2.ps

Et voilà, 4 pages, la première (1,4), la deuxième (2,3), la troisième (5,5), la quatrième (6,6).

Pour les pdf maniacs,

ps2pdf 2.ps 2.pdf

Voir ma méthode de résolution du Rubik’s Cube qui est à l’origine de cet article.

Publié dans @ Linux, LaTeX. Étiquettes : , . 2 Comments »
%d blogueurs aiment cette page :